Le Traitement des eaux
Header

Dimensionnement station d’épuration

dimensionnement station epuration

Dimensionnement d’une station d’épuration


Une station d’épuration doit être dimensionnée de sorte à pouvoir recevoir les effluents du bassin habité pour une période d’au moins 25-30ans.

En général, il est plus commode de réalisé les stations en lots fonctionnels successifs en fonction du développement concret des usages et des effluents captés. Tout en prenant en compte l’évolution constante de la situation urbaine et démographique.

Pour la conception, il est indispensable de prendre en compte les paramètres suivants :

  • La charge hydraulique : soit la quantité totale des eaux à traitées en mètre cube émise par jour. Pour les stations d’épuration industrielles, cette charge sera calculée en fonction des mesures directes des rejets horaires. Les pics massifs seront enregistrés dans les heures d’activité maximum (de 9h00 à 12h00 et de 20h00 à 22h00), et dans les événements météorologiques particulièrement intenses de certaines périodes de l’année.
  • La charge organique : c’est la quantité complexée de substance organique à traiter présente dans un mètre cube d’effluent.
  • La charge en nutriment : c’est la quantité d’azote réduite et sur un second plan, celle de phosphore présente dans les effluents à traiter.
  • Les études sur d’éventuels autres polluants pouvant être présents (par exemple les métaux lourds ou les détersifs).
  • Les études sur les paramètres qui peuvent influencer la forme des polluants et leur dégradation (par exemple le pH, l’oxygène dissout, la conductivité et la température).

En général, le dimensionnement est fait sur la base des connaissances hydriques et sur les quantités en équivalent habitant (meq).

Si les expérimentations directes ne sont pas possibles ou difficiles à mettre en œuvre, on peut se servir des tables de corrélation entre les quantités d’eau prélevées dans le réseau hydrique et la charge hydraulique de l’effluent.

Dans les systèmes de tout à l’égout, où est présent un système d’éloignement des eaux dégradées, il est important de considérer la possibilité d’événements météorologiques intenses associés à de grandes quantités d’eau à épurer.

Dans de tels cas, l’impossibilité d’épurer totalement les eaux sera prévenue à l’amont par un séparateur qui laissera seulement une partie de l’effluent passer et redirigera l’autre partie vers des bassins temporaires.