Le Traitement des eaux
Header

Coagulation

Les particules en suspension présentes dans les eaux peuvent être de plusieurs origines, organiques ou inorganiques.

Ces particules en suspension ont la capacité de passer à travers des filtres très fins et doivent donc par conséquent être éliminées par d’autres méthodes.

coagulation

Bassins de coagulation dans une station de traitement des eaux usées

La coagulation est utilisée dans le traitement des eaux afin d’agglomérer les particules en suspension entre elles pour les récupérer ensuite par décantation. La coagulation est en fait la première étape du traitement de ces particules en suspension.

Entre ces particules en suspension, s’exercent des forces de répulsion électrostatiques qu’il convient d’annuler pour permettre l’agglomération de celles-ci.

Pour le traitement des eaux industrielles ou domestiques, on peut neutraliser ces charges par des cations polyvalents. Le but est de faire précipiter ces particules en les agglomérants ou bien en les absorbant sur des polymères.

Les principaux coagulants utilisés sont le sulfate d’aluminium et le sulfate de fer même si d’autres composés chimiques tels que le chlorure d’aluminium ou encore le chlorure de calcium sont utilisables. Le choix du coagulant dépend des particules à traiter et du rapport rendement/prix souhaité.

La chaux est souvent utilisée comme correctif de pH du fait que les coagulants ont une efficacité optimale dans des pH basiques compris entre 8 et 9.

L’ajout du coagulant permet donc de supprimer les répulsions entre les particules grâce aux cations métalliques. Une fois ce résultat obtenu, on peut mettre en oeuvre la deuxième étape : La Floculation.